La revue sur internet - Gros œuvre, Second œuvre, béton, voirie, espaces verts

 

 

Béton Thermédia 0.45

Petit dernier de la gamme de bétons isolants structurels de Lafarge

Après avoir lancé Thermedia® 0.6, premier béton prêt à l'emploi de structure aux propriétés thermiques accrues, Lafarge France innove et enrichit son offre de solutions thermiques pour les bâtiments avec Thermedia® 0.45.

Thermedia 0.6, premier béton prêt à l’emploi lancé par Lafarge, conjugue déjà performances thermiques (lu= 0.54 W/m.K) et structurelles (Rc28j = 25 MPa). Destiné aux voiles de façades et de pignons de bâtiments, afin de limiter les déperditions par pont thermique de liaison entre les façades et les planchers et les façades et les refends, dans le cas d’une ITI, il réduit d’environ 35% les déperditions. Un résultat qui permet même de s’affranchir, dans certains cas, de l’utilisation de rupteurs.

Le nouveau venu Thermédia 0.45 présente une conductivité thermique de 0.45 W/m.K. Il se veut quatre fois plus isolant qu'un béton standard. Il conjugue encore plus de performances thermiques et structurelles que son prédécesseur, autorisant ainsi une véritable liberté de conception architecturale.

Une réponse

pour des architectures complexes

Thermedia 0.45 possède un pouvoir isolant supérieur de + 17 % au Thermedia 0.6. Ainsi, il limite de plus de 40 % les déperditions dues aux ponts thermiques de liaison des façades, avec les planchers et refends, dans le cas d'une isolation thermique par l’intérieur (ITI). Il est aussi possible de l’utiliser avec une isolation thermique par l’extérieur (ITE). Applicable partout en France, il est particulièrement destiné aux voiles de façades et de pignons de bâtiment. Il peut aussi être utilisé dans la réalisation d’éléments singuliers des façades tels que les balcons, linteaux, acrotères, bandeaux, trumeaux… conformément à l’Avis Technique en vigueur. Dans le cas d’utilisation de prédalles suspendues, les exigences sont celles définies par les Règles Professionnelles. Thermedia 0.45 se caractérise par une conductivité thermique à λ=0,45 W/m.K contre λ=0,58 W/m.K pour Thermedia 0.6 et λ ≈ 1.65 W/m.K pour un béton standard. Sa résistance mécanique est identique à celle d'un béton standard à 25 MPa. Ce qui donne par exemple pour des planchers de 20 cm, des refends de 18 cm et un isolant intérieur de 100 mm de l = 29,5 mW/m.K

Par conséquent plus performant, Thermedia 0.45 répond à l'exigence d'efficacité énergétique des bâtiments. Sa nouvelle formulation apporte notamment une solution concrète aux bâtiments à l'architecture complexe, contribuant à satisfaire les exigences réglementaires de la RT2012 tout en préservant la liberté de conception en façade.

Solution économique pérenne, il permet également d'optimiser les coûts en réduisant le pourcentage de linéique de ponts thermiques à traiter. C'est un avantage essentiel pour les constructions en zones sismiques, dans lesquelles les rupteurs de ponts thermiques posent problème. Le béton Thermedia doit être mis en œuvre dans les règles de l’art, le remplissage de la banche s’effectuant par couches successives d’une hauteur maximale de 50 cm, le serrage se faisant au moyen d’une aiguille vibrante et en respectant un espacement de 50 cm entre chaque point de vibration. Disposant d’une fluidité importante, l’étanchéité des coffrages doit être soignée, en particulier les pieds de banches et mannequins. Le béton Thermedia nécessite d’être accéléré à partir de < 10 °C de température extérieure.

Exemple de traitement des ponts thermiques entre façade et plancher intermédiaire et entre façade et refend.

Plus qu’un produit… une gamme

C'est désormais une véritable gamme que propose  Lafarge avec ces deux références. Des solutions qui apportent une fonction nouvelle au béton dans le système constructif : la réduction des déperditions thermiques. Composée de Thermedia® 0.6 et Thermedia® 0.45, ces deux produits constituent en outre la première gamme de bétons isolants structurels sous Avis Technique. Leur conductivité thermique est certifiée par le CSTB.

Fabriqués en centrale, ces deux références sont coulées sur chantier et ne demandent pas d'adaptation des méthodes constructives. Leur fluidité et leur très bonne ouvrabilité en font un matériau d'une grande facilité de mise en oeuvre dans le respect des modes constructifs traditionnels, tout en conservant les propriétés d'un béton classique (mécanique, durabilité, retrait, comportement au feu, acoustique, résistance sismique). Modulables par excellence, ils s'intègrent facilement dans un projet architectural.

Actualité

Produits

Matériel

Espaces Verts

Aménagement

Chantiers

Béton

Reportages

A Lire

Dossiers

Formation

Matériel de chantier

Prise en main