La revue sur internet - Gros œuvre, Second œuvre, béton, voirie, espaces verts

 

 

"Les Clos de Louveciennes" - Louveciennes (78)

Un vaste chantier de réhabilitation de façades

Située à Louveciennes, dans les Yvelines (78), cette élégante et vaste copropriété, se compose d’une trentaine de bâtiments accolés de type R+2 ou R+3. Un véritable « quartier » dont l’absence d’étanchéité sur les loggias a gravement altéré les façades composées de parements décoratifs en terres cuites sur les soubassements et allèges, et de pierres tendres autoporteuses.

Cet ensemble immobilier construit dans les années 70 souffrait de graves désordres en façade et au niveau des sols des loggias : éclats des maçonneries et fissurations, décollement des terres cuites, développement de moisissures et micro-organismes sur les pierres, délitement des joints… L’aspect général de la copropriété se dégradait et le patrimoine des copropriétaires perdait de sa valeur. Le syndicat de la copropriété, représenté par Foncia Val-de-Seine, a suivi les recommandations du cabinet d’architecture Croué-Landaz qui préconisait des travaux complets de rénovation plutôt que des réparations ponctuelles de façade.

La réhabilitation totale a permis de traiter en une seule opération l’ensemble des travaux indispensables qui auraient pu s'échelonner sur de nombreuses années, entrainant de nombreux désagréments pour les habitants et finalement surcouts. De plus, opter pour cette solution offrait le bénéfice de la garantie décennale.

La copropriété a choisi de faire appel à une entreprise spécialiste du traitement technique des façades et de l’étanchéité Marteau SAS, à qui elle a confié l’ensemble des travaux : interventions sur les maçonneries béton, les surfaces pierre (nettoyage, réparation, réfection des joints) et terre cuite (réfection des bandeaux et soubassements), réalisation de l’étanchéité et des peintures sur les supports en béton, bois et métal.

Sur les façades situées côté entrée on constate un décollement sur surface courante des carreaux de terre cuite, des infiltration en tête de bandeau terre cuite due au délitement de l’engravure pierre et des joints ciment entre les terres cuites horizontales.

Des dégâts dus à l’humidité

Une grande partie des désordres est due aux infiltrations provenant des sols des loggias carrelés non étanches. Les infiltrations ont provoqué l’éclatement des bétons et un décollement des terres cuites. L'entreprise Marteau a mené un chantier d'étanchéité comportant : la dépose de l’ancien carrelage, le traitement des bétons et des fers, l’imprégnation (Système d’Etanchéité Liquide), la pose de nouveaux carreaux et le changement des siphons de sol.

Parallèlement, les parements en terre cuite des allèges ont été déposés dans leur totalité. Une pente a été créée en partie horizontale, de façon à évacuer les eaux de pluie par gravité, vers l’extérieur. Des reprises de maçonnerie ont été réalisées en fonction des nécessités. Les fonds purgés puis étanchés par l’application d’un mortier imperméabilisant sur les têtes d’allèges. De nouvelles plaquettes ont été posées par un double encollage pour celles positionnées en partie horizontale. Sur le plan vertical, la dernière rangée de terre cuite a été posée débordante par rapport à la sous face de balcon de façon à créer naturellement une formation de goutte d’eau. Les terres cuites flammées utilisées ont nécessité une fabrication artisanale spécifique. Leur pose a demandé un soin particulier au niveau des hauts de parement en débordement ainsi que pour obtenir une répartition harmonieuse des coloris sur la façade. Les soubassements ont été sondés et réparés en partie.

 

Remise en état couche par couche

Les balcons et les loggias présentant des éclats de maçonnerie, des écaillements de peinture en sous-face de plancher et un décollement des terres cuites, il a fallu mettre en place d’un système étanché type SEL sur les sols après la dépose des carreaux existants. Après le nettoyage et la remise en état des maçonneries, l’application d’un primaire puis d’une résine en bi-couche avec incorporation d’un voile armé marouflé s’est vu compléter d’une couche de finition à base de silice afin de permettre l’adhérence du nouveau revêtement carrelé. Enfin, de nouveaux siphons d’évacuation ont également été posés.

Elimination des cryptogames

La présence de champignons et cryptogames a nécessité un nettoyage en basse pression avec un produit anti-cryptogame sur la partie pierre des façades qui représentait environ 2700 m2.

Tous les joints et les épaufrures ont été ouverts sur un minimum de 2,5 cm puis reconstitués à l’aide d’un primaire. Un listel blanc a été exécuté en finition après un ponçage mécanique. Enfin, un minéralisant a été appliqué.

Actuellement, le 1er clos de la tranche 3 arrive en fin de travaux. Les autres clos prendront la suite successivement jusqu’en 2016.

Fiche chantier

 

Résidence "Les Clos de Louveciennes"

Louveciennes (Yvelines - 78)

Résidence en copropriété composée d’une trentaine de bâtiments accolés de type R+2 ou R+3 avec des toitures à double pente et une ossature en béton armé.

Ensemble immobilier construit dans les années 70.

Les façades sont composées de :

- Soubassements en terre cuite, côté entrée.

- Parements décoratifs en terre cuite à hauteur d’allège, côté jardin.

- Pierres tendres autoporteuses.

Les sols des loggias carrelés d’origine sont dépourvus d’étanchéité.

 

Intervenants :

Maître d’ouvrage Copropriété de la résidence "Les clos de Louveciennes".

Maître d’ouvrage délégué : Cabinet Foncia Val De Seine.

Maître d’oeuvre:  Cabinet Croué & Landaz.

Entreprise réalisant les travaux : Marteau SAS.

 

Descriptif du chantier :

Les désordres sur divers supports

a) Béton

Éclats de maçonnerie et fissurations, migration de l’humidité

b) Terre cuite

Décollement, passage de l’eau par les joints

c) Pierre

Développement de moisissures et micro-organismes, délitement des joints, etc.

 

Détail des travaux :

Après la mise en place d’échafaudages tubulaires (environ 3500 m2) et des protections.

Ravalement des pierres de façade (+-2700 m2).

Nettoyage, réfection totale des joints, application d’un minéralisant.

Réfection des bandeaux en terre cuite (+- 600 m2).

Remplacement complet des bandeaux d’étage et partiel en soubassement

Réalisation d’une imperméabilisation du plan d’encollage.

Pose des terres cuites pour obtenir un effet nuancé similaire à l’existant.

Traitement SEL (Système d’Etanchéité Liquide) des sols des loggias (+-470 m2)

Pour stopper les migrations d’humidité dans les dalles et les garde-corps maçonnés provoquant les éclats de maçonneries et les décollements de terres cuites.

Changement des siphons.

Traitement peinture des supports bois, métal et béton.

Durée des travaux Février 2013 à février 2014 pour le clos 12.

Jusqu’en 2016 pour les travaux des : clos 13, 14 et 15.

Effectif sur le chantier : en moyenne 10 compagnons.

Matériaux mis en oeuvre : plaquettes artisanales terre cuite, Sika mortier de résine pour réparation, minéralisant pour la pierre Weber réparation de pierre, Sika pour l’étanchéité, Greenwood lasure des mains courantes.

Coût des travaux -+ 470 000 € HT (clos 12).

Réparation des pierres avec réfection des joints en totalité

Localisation : toute façade pierre et pignon hormis fond de loggias.

• Ouverture des joints et des épaufrures. Piochage de la totalité des joints,

• Dépoussiérage du support,

• Reconstitution des joints au mortier à gâcher,

• Après durcissement, grattage de finition de surface de manière à obtenir un parement de surface à l’identique de celui de la pierre après le ponçage,

• Exécution d’une gorge tirée au cordeau au moyen d’un fer à tirer avant la prise du mortier,

• Exécution d’un joint blanc pour retrouver l’aspect d’origine.

• Application d’un minéralisant

Marteau SAS, 40 ans de savoir-faire

 

Fondée depuis de 40 ans, l’entreprise Marteau est spécialisée dans le traitement technique des façades. La société, dont le siège social est à Montreuil (93), a développé un réseau national d’agences.

Un personnel qualifié et polyvalent lui permet d’intervenir sur tous types de bâtiments même ceux où cohabitent des désordres multiples.

L’entreprise met en oeuvre différentes techniques pour réaliser des chantiers de toutes tailles en Isolation Thermique par l’Extérieur, bardage, imperméabilité, étanchéité des sols, restauration de la pierre, traitements décoratifs et sur des supports variés (béton, plâtre, pierre, brique, pâte de verre, métal, bois…).

Cette maîtrise technique lui a permis de déposer des brevets (décapage écologique, échafaudages volants) offrant des solutions adaptées aux contraintes environnementales et de sécurité.

Marteau SAS est certifiée Qualibat, et a été lauréate du "Prix Moniteur de la Construction". Elle est membre du SFJF. Marteau SAS emploie aujourd’hui 130 personnes pour un CA de 35.142.253 € en 2011/2012.

Actualité

Produits

Matériel

Espaces Verts

Aménagement

Chantiers

Béton

Reportages

A Lire

Dossiers

Formation

Matériel de chantier

Prise en main